Peut-on obtenir un prêt personnel en tant qu’auto entrepreneur ?

Le prêt personnel est une solution pratique et rapide pour faire face à des besoins d’argent, et ce pour tout type d’emprunteur.

La stabilité professionnelle joue un rôle notable pour convaincre un organisme de prêter cet argent, et il est clair qu’un profil d’auto entrepreneur, qui n’a pas de salaire fixe, devra prouver sa capacité de remboursement et ses revenus, par d’autres moyens.

Le prêt personnel et les critères

Comme pour tout crédit, des critères doivent être respectés pour pouvoir obtenir un prêt personnel, et convaincre une banque d’octroyer une somme d’argent, si elle estime que le risque de non remboursement est faible.

Le prêt personnel étant un crédit conso non affecté, il ne sera donc pas nécessaire de fournir de preuves d’utilisation de l’argent, celle-ci étant totalement libre. Mais il faudra toutefois fournir des justificatifs de ressources pour prouver sa solvabilité.

Il s’agit selon les organismes de bulletins de paie, de déclarations d’impôts ou de relevés de compte, ce qui peut aussi varier selon le montant de ce crédit conso.

D’après ces éléments, il est clair que la situation professionnelle du demandeur va jouer ou non en sa faveur. Un fonctionnaire ou une personne en CDI pourront plus facilement convaincre l’organisme, en raison de leur stabilité professionnelle, et de la bonne visibilité de leurs revenus sur plusieurs années.

Peut-on obtenir un prêt personnel en tant qu’auto entrepreneur ?

Au contraire, des profils professionnels moins stables, tels que les personnes en intérim, mais aussi les auto entrepreneurs, devront apporter d’autres garanties pour prouver leur solvabilité et leur capacité de remboursement.

L’auto entreprise, également appelée micro entreprise, est une forme spécifique d’entreprise soumise à certains plafonds de chiffre d’affaires, qui se caractérise notamment par moins de contraintes au niveau de la comptabilité.

->  Crédit personnel rapide : réponse sous 24h

En contrepartie, l’auto entrepreneur ne dispose pas de bilan à proprement parler à la fin de chaque exercice, et il doit donc prouver son activité par des déclarations de chiffre d’affaires.

Plusieurs solutions doivent alors être trouvées lorsqu’un auto entrepreneur souhaite souscrire un prêt personnel, qu’il soit destiné à des finances personnelles ou professionnelles.

Un prêt personnel pour les dépenses personnelles d’un auto entrepreneur

Lorsqu’il s’agit d’un prêt personnel pour les dépenses personnelles d’un micro entrepreneur, qui peuvent donc servir à financer des dépenses de loisirs, comme un voyage ou encore des équipements, le demandeur devra parvenir à prouver une certaine solidité financière.

Le premier point qui va être pris en compte par l’organisme est l’ancienneté de son activité de micro entreprise. En effet, si l’auto entrepreneur a à peine commencé son activité il y a moins d’un an, il aura du mal à expliquer quelles seront ses rentrées les années suivantes.

Les organismes demandent généralement une ancienneté d’environ 3 ans, ce qui permet de donner une certaine solidité aux chiffres d’affaires d’une micro entreprise, et donc de rassurer les établissements sur les prochains exercices.

Il sera ensuite décisif de fournir des relevés de compte qui prouvent la bonne santé financière de cette micro entreprise, avec des revenus réguliers d’une année sur l’autre, ou encore mieux en croissance.

Le fait de montrer qu’un certain nombre de clients récurrents existent est également un point fort qui va rassurer l’établissement. Il faut que le dossier présenté soit d’autant plus solide que pour un autre profil d’emprunteur.

C’est pourquoi il est recommandé de présenter à la fois une gestion saine de son budget, avec peu de recours au découvert par exemple, ou une capacité d’épargne, mais aussi des revenus largement suffisants pour couvrir les mensualités prévues.

->  Demander un crédit personnel en ligne immédiat

Enfin, une option pratique est de faire cette demande avec un co-emprunteur si la personne est en CDI par exemple, ce qui pourra rassurer l’organisme.

Le crédit personnel pour des dépenses professionnelles

Il est aussi possible que la demande de prêt personnel d’un auto entrepreneur soit destinée à une utilisation professionnelle, pour cette micro entreprise.

Si la micro entreprise n’est pas encore créée, et que ce prêt vise notamment à financer l’achat de matériel ou d’offrir une trésorerie de départ, il s’agira de présenter un business plan solide et réaliste.

De plus, tout document permettant de garantir le sérieux de ce projet sera le bienvenu, qu’il s’agisse d’études de marché, de contacts avec des clients potentiels, ou d’une certaine expérience dans un domaine d’activité.

Pour convaincre plus facilement l’organisme, il sera recommandé d’apporter une mise de départ également, une épargne personnelle qui va rassurer sur l’engagement et la responsabilité du demandeur dans ce projet, et ce même si aucun capital de départ n’est nécessaire dans une autoentreprise.

Enfin, que l’entreprise soit créée ou non, comme la frontière entre comptes personnels et professionnels est assez floue pour une microentreprise, il sera important de montrer que les comptes personnels sont solides et gérés sérieusement, même pour un crédit personnel destiné à un projet professionnel.

comparez