Faire un rachat de crédit avec une situation difficile

Le rachat de crédit s’adresse à tous les profils d’emprunteurs, qui peuvent y trouver un certain nombre d’avantages.

Consistant à souscrire un nouveau crédit qui regroupe plusieurs autres crédits, il s’agit d’une opération soumise à certains critères à l’appréciation de la banque ou d’un établissement de crédit.

Si les personnes en situation difficile font partie des profils les plus concernés par le rachat de crédit, il peut parfois être délicat de convaincre un organisme.

Le rachat de crédit en situation difficile

Le rachat de crédit, s’il est particulièrement utile aux personnes en situation difficile, ne leur est toutefois pas réservé. Il existe un grand nombre de profils d’emprunteurs qui peuvent bénéficier d’avantages en passant par un regroupement de leurs crédits.

Par exemple, toute personne souhaitant simplement retrouver une capacité d’épargne peut profiter d’une baisse des mensualités, ou encore un particulier avec un projet immobilier peut nécessiter de retrouver un reste à vivre suffisant pour ce nouveau prêt.

Faire un rachat de crédit avec une situation difficile

Il peut aussi s’agir de personnes qui approchent de la retraite, et qui anticipent la future baisse de revenus en profitant de la réduction des mensualités pour ne pas perdre de pouvoir d’achat.

Pour les personnes en situation difficile, le rachat de crédit est une solution avec de nombreux avantages. Cela concerne tout emprunteur qui est impliqué dans plusieurs crédits, à la consommation ou immobiliers, et qui éprouve des difficultés à rembourser.

Il est en effet courant qu’en raison du cumul de crédits, le taux d’endettement dépasse les 33% des revenus, ce qui implique qu’en cas de dépenses imprévues, il sera difficile de gérer tous les remboursements.

Le risque de tomber dans une spirale de surendettement est alors bien réel, et il est conseillé de faire une demande de rachat de crédit avant qu’il ne soit trop tard.

->  Rachat de crédit de 170 000 euros

Quels avantages ?

Pour une personne en situation difficile, le principal avantage du rachat de crédit est de permettre de regagner un pouvoir d’achat alors réduit au minimum, et donc de bénéficier d’un reste à vivre plus important.

Le taux d’endettement global pourra alors redescendre vers les 33%, ce qui laisse normalement la possibilité de financer des dépenses du quotidien ou des imprévus, ou encore de se constituer une épargne de sécurité.

La personne en situation difficile pourra jouer sur une une durée de remboursement plus longue pour faire parfois baisser très significativement ses mensualités, et s’éloigner du surendettement.

En effet, il suffit de deux échéances de crédit non remboursées pour entrainer une inscription au FICP de la Banque de France, et compliquer alors la situation davantage.

C’est pourquoi il ne faut pas attendre de ne plus pouvoir rembourser les crédits pour faire une demande de rachat, d’autant plus que plus la situation sera délicate et plus il sera difficile de convaincre un établissement.

Les conditions pour en bénéficier

En effet, il faut savoir que globalement les conditions d’octroi d’un rachat de crédit seront les mêmes que celles d’une demande de crédit classique, ce qui sous entend qu’il faudra respecter des conditions de garantie pour la banque en question.

C’est pour cette raison que les personnes en situation difficile ne doivent pas attendre pour faire une demande de regroupement, tant que leur profil n’est pas encore trop à risque, et que le rachat permet de passer sous la barre des 33% d’endettement.

Lorsque qu’un accord de principe est obtenu auprès de l’établissement, une série de documents est à fournir, ce qui comprend des pièces d’identité, mais également des documents sur les crédits en cours et les relevés de compte notamment.

->  Rachat de crédit de 15 000 euros

Il ne sera donc pas possible de cacher une situation difficile marquée par des découverts réguliers ou des difficultés à terminer les fins de mois, avec des risques de non remboursement de crédit.

Un élément central dans l’acceptation du rachat de crédit va être la stabilité professionnelle du demandeur, car une personne en CDI, même en situation difficile, va rassurer la banque.

Tant que le rachat de crédit permet d’obtenir ensuite un taux d’endettement de 33%, il n’est pas trop tard pour demander. Obtenir un rachat de crédit lorsque après regroupement le taux dépasse les 35 ou 40% sera plus délicat, surtout en cas de reste à vivre limité.

Aussi, toute personne fichée à la Banque de France, notamment en FICP, ne pourra pas obtenir de rachat de crédit.

La bonne attitude à adopter dans une situation difficile est donc de prendre le problème à bras le corps en faisant une recherche d’offres de rachat de crédit au plus vite, notamment en utilisant un simulateur en ligne.

Cet outil permet une comparaison rapide et globale des regroupements de crédit, ce qui offre la possibilité de faire une demande rapidement à un organisme. Une fois un rachat de crédit accordé, le spectre du surendettement s’éloignera alors et la personne en difficulté pour retrouver une situation plus saine.comparez