Demande de rachat de crédit étudiant

Le rachat de crédit est une opération qui peut concerner n’importe quel type de crédit ou de prêt en cours, aussi bien crédit auto que prêt personnel ou immobilier.

Son octroi va dépendre, comme pour un crédit classique, du respect de certaines conditions et des garanties apportées par l’emprunteur. Il est tout à fait possible d’intégrer un crédit étudiant souscrit il y a plusieurs années dans une opération de rachat de crédit.

Le rachat de crédit, quels crédits ?

Le rachat de crédit est ouvert a priori à tout type d’emprunteur ayant souscrit plusieurs crédits et souhaitant bénéficier d’une baisse de ses mensualités en les regroupant, et en jouant sur un allongement de la durée de remboursement.

Le type de crédit concerné est large. En effet, le rachat concerne aussi bien les crédits affectés que non affectés, comme le crédit auto ou un prêt personnel ou renouvelable, ou encore un prêt immobilier.

Il sera en effet possible de faire une demande de rachat concernant uniquement des crédits conso, des prêts immobiliers, ou un mélange des deux, qui sera catégorisé en conso ou immobilier selon la part de l’immobilier dans le total (supérieur à 60%).

Logiquement, le crédit étudiant fait partie de la liste des crédits concernés par un regroupement, et il peut alors tout à fait être intégré à l’opération de rachat, si tant est que les conditions sont réunies concernant la situation et les garanties de l’emprunteur.

Le crédit étudiant

Le crédit étudiant est un type de crédit à la consommation présentant certaines spécificités, et notamment le fait d’être garanti par l’Etat. Les parents de l’étudiant devront toutefois se porter caution pour obtenir ce crédit.

->  Rachat de crédit de 155 000 euros : demande en ligne

Au contraire d’un crédit conso classique, le crédit étudiant voit son remboursement différé une fois que l’étudiant a terminé ses études, qu’il est entré dans la vie active, et qu’il dispose alors des revenus pour rembourser le prêt.

Demande de rachat de crédit étudiant

Plusieurs conditions limitent l’accès à ce type de crédit, notamment l’âge, qui doit être inférieur à 28 ans, ou encore le montant, qui est limité à 50 000 euros.

Pour un ancien étudiant étant alors devenu actif, et cumulant d’autres crédits, comme un crédit auto par exemple, il est intéressant d’intégrer ce crédit étudiant au sein d’un rachat de crédit pour regagner un pouvoir d’achat supplémentaire chaque mois.

Ce peut être particulièrement judicieux dans les premières années de vie active, pour offrir un reste à vivre plus important, et pour ne pas que le remboursement de ce crédit ne complique la gestion du budget dans un moment où les revenus ne sont pas encore au plus haut.

Intégrer un crédit étudiant dans le rachat

L’emprunteur concerné, ayant donc souscrit ce prêt quelques années avant, et ayant débuté son remboursement depuis quelques temps, peut demander l’intégration du crédit étudiant à une opération de rachat de crédit.

Naturellement, cela n’est possible que lorsque la personne a déjà commencé à travailler et qu’elle a notamment signé un CDI, ce qui offre une stabilité et une sécurité pour la banque.

Il est impossible d’intégrer un crédit étudiant à un rachat de crédit si la personne n’a pas trouvé de situation stable professionnellement.

Pour ce faire, il faudra alors suivre la procédure classique d’une demande de rachat de crédit, en passant préalablement par une phase de recherche et de comparaison en ligne des offres les plus adaptées à la situation.

->  Demande de rachat de crédit sans co-emprunteur

Il sera conseillé de faire des demandes en ligne pour gagner du temps et maximiser l’opportunité de trouver une offre avantageuse de rachat de crédit étudiant.

Par ailleurs, il est aussi possible que les parents s’étant portés caution au moment de la souscription du crédit étudiant souhaitent eux-mêmes faire racheter ce prêt avec d’autres crédits.

L’opération reste tout à fait possible et va suivre la même procédure.

Profiter du rachat de crédit étudiant

Lorsque un ancien étudiant entré dans la vie active décide de procéder à un rachat de crédit qui intègre son prêt étudiant, il peut également en profiter pour demander une trésorerie supplémentaire, ou un crédit en plus.

Il peut en effet s’agir du bon moment pour faire une demande de crédit auto, par exemple pour financer l’achat d’un premier véhicule, car en intégrant ce crédit au rachat cela permettra d’économiser d’éventuels frais supplémentaires si la demande est faite de façon indépendante.

Le montant des mensualités global sera alors plus faible pour ce crédit auto supplémentaire s’il est intégré au rachat de crédit qui comprend le crédit étudiant. Il s’agira dans ce cas d’un crédit affecté à une dépense particulière, en l’occurrence un véhicule.

De même, pour d’autres raisons, l’emprunteur peut décider de demander un crédit avec trésorerie, qui est alors une somme d’argent non affectée, prévue plutôt pour offrir une épargne de sécurité.comparez