Rachat de crédit en fonction du montant ou de la durée

Le principe de rachat de crédit est de réunir tous les crédits contractés auprès d’un ou plusieurs organismes prêteurs en un seul.

La gestion du budget est ainsi simplifiée tout en profitant des nouvelles conditions de prêt.

Simulation rachat de crédit
TOTAL de vos mensualités en cours de remboursement
€/mois
500 € 1250 € 6000 €
TOTAL de votre mensualité UNIQUE après rachat des crédits
--- Euros/mois

À qui est destiné le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est destiné pour toute personne qui possède aux minimums deux dettes auprès d’une banque.

Il peut s’agir d’un crédit de consommation, relais ou encore un crédit immobilier. Cependant, une banque se réserve le droit de racheter d’autres types de crédits. Exemple, le découvert bancaire, les retards de loyer ou même les dettes d’huissier.

Il est indiqué pour les personnes ayant des problèmes de surendettement. La raison principale est que le regroupement de crédit va réduire de manière significative les mensualités en cours.

Il procure également un avantage considérable dans le cadre d’une difficulté passagère. Exemple, naissance d’un enfant ou un manque de trésorerie. En effet, ces éléments peuvent perturber le remboursement d’une dette.

Une personne qui souhaite aussi se lancer dans un projet immobilier ou un crédit de consommation devrait envisager cette solution.

Caractéristiques du rachat de crédit

Après un regroupement de crédit, le contractant s’engage à payer mensuellement le nouveau capital. La durée de remboursement dépendra du projet.

Les crédits de consommation courent souvent à court terme. Quand même, il existe des cas particuliers où l’emprunteur paye jusqu’à 144 mensualités.

De son côté, le crédit immobilier est un acte à long terme qui peut rallonger la durée à 35 ans. Pour l’organisme de crédit, il s’agit d’une nécessité pour récupérer des intérêts attractifs.

Le coût de l’opération est impacté par la durée de remboursement. Le même constat est observé sur les montants des échéances. Plus le demandeur de crédit fixe un délai tardif, plus le montant sera prohibitif.

Le montant du rachat de crédit accordé par la banque découlera de la mise en garantie d’un bien immobilier ou non. Les propriétaires d’une maison qui ne mettent pas leur maison en hypothèque peuvent par exemple prétendre à une somme de 200 000 €.

À l’inverse, le montant peut être triplé, voire quadruplé. À signaler que le capital emprunté ne doit pas excéder 90 % de la valeur du bien immobilier. Les locataires quant à eux pourront recevoir un montant avoisinant les 100 000 €.

Les taux d’intérêt (fixe ou variable) sont revus à la baisse lors d’un regroupement de crédit. Les mensualités diminuent donc pour l’emprunteur.

En contrepartie, la durée du prêt sera rallongée de quelques années. À cela viendront s’ajouter les frais liés aux rachats de crédit.

Il est possible d’évoquer les TAEG qui regroupent les frais de dossier, les garanties et les assurances. Il faudrait aussi considérer les frais assimilés aux indemnités de remboursement anticipé.

Les conditions pour réussir un rachat immobilier

Quelques conditions devront être réunies pour que la banque accepte la demande. D’abord, le montant de la créance doit être supérieur aux sommes que vous avez versées. En principe, il est envisageable de négocier auprès d’une banque après 1 an.

Il n’existe aucune règlementation précise en la matière. En choisissant cette option, le devoir de payer des frais est incontournable.

Le courtier étudiera la situation financière de l’emprunteur à la loupe. En effet, il doit y avoir une amélioration remarquable par rapport au moment où vous avez contracté l’ancien crédit.

Le rachat de crédit est principalement destiné pour les salariés disposant d’un emploi stable.

De plus, les charges doivent être moins importantes que les revenus. Un emprunteur peut par exemple payer des pensions alimentaires ou un loyer. Cela a tendance à gonfler le taux d’endettement.

Une personne fichée peut sous certaines conditions se voir racheter ses créances. Toutefois, il devrait mettre un bien immobilier en hypothèque. La démarche a pour objectif de rassurer le bailleur en cas d’impayé.

Rachat de crédit en fonction de la durée

Les conseils avant de se lancer dans le rachat de crédit

Nombreuses sont les banques qui offrent ce service particulier à ses clients. Il est bon de savoir que l’organisme peut préférer les crédits parmi celles que vous proposerez. Pour réussir, il est nécessaire de fournir certains dossiers :

  • L’état civil
  • Votre patrimoine immobilier
  • Votre taux d’endettement
  • Vos revenus et charges

Le taux d’endettement devrait se situer aux environs de 30 %. À la limite, la banque accordera la demande avec 33 % de taux d’endettement.

Pour information, ce dernier est le résultat à l’issue du contrôle entre les revenus par rapport aux charges. Les 70 % seront les restes à vivre.

Dans cette configuration, il est probable que le demandeur de crédit peut constituer une petite épargne.

Il pourra alors réinvestir dans de nouveaux projets.
Une comparaison des différents taux pratiquée par les banques est une étape indispensable avant un rachat de crédit.

Dans certains cas, les TAEG peuvent désavantager l’emprunteur. Pour ce faire, vous pouvez vous fier à des comparateurs en ligne. Il est même possible de demander l’aide d’un courtier qui sera vous guidée tout au long de l’opération bancaire.

Rachat de crédit en fonction du montant