Prêt a taux zéro pour travaux : tirez profit de ce financement

Le prêt travaux bénéficie de dispositifs particuliers, permettant d’offrir des conditions avantageuses à une personne qui souhaite faire des aménagements, à partir du moment où ces travaux entrent dans un cadre précis.

Le dispositif du prêt à taux zéro s’obtient en effet sous certaines conditions, et vise à faciliter la transition énergétique par des mesures incitatives.

Le prêt travaux

Le prêt travaux peut se présenter sous deux formes différentes de crédit. Utilisé pour la réalisation d’aménagements dans une maison ou un appartement, il peut en effet être affecté ou non affecté.

Sous sa forme affectée, le prêt travaux est un crédit à la consommation limité à 75 000 euros, qui ne peut servir qu’à financer des travaux précis, sur présentation de justificatifs comme des devis d’artisans ou des factures de matériel par exemple.

Cette forme présente l’avantage de protéger l’emprunteur, car si les travaux étaient en fait annulés, le crédit aussi serait annulé, évitant au particulier de rembourser un prêt pour rien.

Prêt a taux zéro pour travaux

La deuxième possibilité est le prêt non affecté, qui offre la liberté à l’emprunteur d’utiliser la somme d’argent comme bon lui semble. Il est donc possible d’utiliser une partie de la somme pour financer des travaux et l’autre d’autres dépenses, comme des loisirs.

C’est parfois une option choisie par les emprunteurs souhaitant réaliser des travaux eux-mêmes.

Le montant d’un prêt travaux pouvant être de plusieurs dizaines de milliers d’euros selon les aménagements prévus, il est judicieux de s’intéresser aux dispositifs d’aide qui sont en vigueur, et notamment le prêt à taux zéro.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro pour travaux ?

Le prêt à taux zéro pour des travaux, dit également éco-PTZ, est un dispositif mis en place par l’Etat visant à financer les travaux de rénovation énergétique. Il s’adresse aussi bien à un bailleur qu’à un occupant pour sa résidence principale ou encore un syndicat de copropriétaires.

->  Prêt travaux en ligne immédiat

Pour en bénéficier, il faut qu’il s’agisse de travaux de rénovation, et qu’ils soient réalisés par une entreprise labellisée RGE.

Le montant de l’éco-PTZ est limité à 30 000 euros, à rembourser sous une période de 10 ans, et donc sans intérêt. Il est par ailleurs possible de cumuler deux de ces prêts à taux zéro, dans la même limite de 30 000 euros.

Il faut aussi savoir que ce prêt à taux zéro peut être cumulé avec d’autres aides et dispositifs, destinés aussi à la transition énergétique, comme le CICE ou le PTZ+.

C’est donc une aide intéressante pour quiconque souhaite réduire le coût de son crédit travaux, à partir du moment où ceux-ci s’inscrivent dans un cadre précis et prévu par le dispositif.

Les conditions pour en bénéficier

Plusieurs conditions sont à respecter pour en bénéficier, en plus des critères de montant et de type de bien. Il faut en effet que ces travaux répondent à certains types d’aménagements précis.

Sont concernés par le dispositif l’isolation thermique de la toiture, l’isolation thermique des murs extérieurs (au moins la moitié de la surface), l’isolation thermique des fenêtres et portes extérieures (ou leur remplacement), l’installation ou le remplacement du système de chauffage, ainsi que d’une source énergétique renouvelable, mais aussi des équipements produisant de l’eau chaude sanitaire.

Sont également concernés les travaux visant à améliorer la performance énergétique globale, et ceux de réhabilitation du système d’assainissement.

A partir du moment où un propriétaire (fonctionnaire, salarié du privé…)souhaite donc réaliser des travaux qui entrent dans ce cadre, il peut tout à fait faire une demande pour l’éco-PTZ, bénéficiant ainsi d’économies notables sur son prêt travaux.

->  Prêt travaux rapide

Comment faire une demande pour l’éco-PTZ ?

Pour obtenir ce prêt travaux à taux zéro, il faut avant tout faire une première demande de devis auprès d’une entreprise labellisée, pour l’un des travaux concernés par le dispositif.

Il suffit alors de se munir de ce devis rempli par l’entreprise et de le fournir à un établissement de crédit. Il faudra joindre certaines informations à cette demande.

Il s’agit alors de justificatifs sur le logement, prouvant notamment qu’il est la résidence principale du demandeur, ainsi que le dernier avis d’imposition. Il sera aussi nécessaire de fournir une description précise des travaux, qui comprend un prévisionnel basé sur les devis des entreprises.

Enfin, le dossier devra aussi comprendre les certifications RGE des entreprises sur lesquelles est basé ce devis.

La demande sera donc envoyée à un organisme de crédit choisi, qui pourra ou non valider le dossier et donc ce prêt travaux à taux zéro.

Ce dispositif offre donc des avantages très intéressants, car en plus de permettre de faire des travaux à un coût inférieur, il garantit d’améliorer les performances énergétiques d’un bien, ce qui sera toujours utile.

Si vous ne pouvez pas en bénéficier, effectuez une simulation de prêt travaux afin de trouver le meilleur taux du marché et vous pourrez ainsi financer votre projet aux meilleures conditions.comparez