Peut on inclure un crédit conso dans crédit immobilier ?

Le crédit immobilier est un type de prêt très utilisé, le seul permettant de financer l’acquisition d’un bien, qu’il soit résidence principale ou secondaire. En effet, ses modalités d’octroi, et notamment le montant plus important qu’il permet d’obtenir, en font un prêt adapté à ce type de dépense.

Il est tout à fait possible d’inclure un certain nombre de dépenses dans un crédit immobilier, comme pour des travaux, si toutefois elles sont en lien avec le projet immobilier. Il est aussi possible d’inclure un crédit conso une fois que le crédit déjà souscrit, via un regroupement de crédit.

Différence entre crédit conso et crédit immobilier

Plusieurs critères précis vont différencier un crédit à la consommation d’un crédit immobilier.

Premièrement, cela concerne le montant qu’il est possible d’obtenir. En effet, si pour un crédit à la consommation il est possible d’emprunter généralement jusqu’à 75 000 euros, le prêt immobilier permet d’aller bien au-delà.

Le montant d’un crédit immobilier débute à 75 000 euros, souvent pour des travaux, et plus généralement à 100 000 euros pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros, selon les revenus et la capacité de remboursement de l’emprunteur.

Ensuite, une autre différence concerne le type de dépense qu’il est possible de financer. Un prêt immobilier ne peut servir qu’à régler des dépenses liées à un logement. Il peut s’agir d’une construction ou d’un achat, d’une résidence secondaire, principale, d’investissement locatif ou encore d’immobilier de bureau.

Cela comprend aussi d’autres types de frais qu’il est possible d’inclure au sein d’un prêt immobilier, comme des dépenses pour des travaux dans ce bien, pour des équipements ou encore des frais de notaire.

Peut on inclure un crédit conso dans crédit immobilier ?

Le crédit conso peut servir à finance de nombreuses dépenses, mais pas dans le registre de l’immobilier. Il est toutefois possible de choisir un prêt travaux, qui est un type de crédit à la consommation affecté, pouvant être obtenu sur présentation de devis.

->  Comparateur prêt immobilier : trouvez le meilleur taux

Mais dans le cadre d’un crédit conso, ce prêt travaux sera limité à 75 000 euros. Au-delà, il bascule dans la catégorie du prêt immobilier.

La durée de remboursement d’un crédit conso ou d’un prêt immobilier ne sont pas les mêmes, étant généralement limitées à quelques années dans le premier cas, et comprises entre 10 et 25 ans pour le prêt immobilier.

Ainsi, il s’agit bien de deux types de crédits différents, qui peuvent toutefois être associés dans un prêt immobilier, selon certaines conditions.

Inclure un crédit conso dans un crédit immobilier

Le fait d’inclure un crédit conso au sein d’un prêt immobilier procure plusieurs avantages, notamment celui de simplifier la gestion des crédits auprès d’un unique interlocuteur.

En plus de faciliter les démarches avec un seul prêt, cette option est surtout intéressante en matière de taux d’intérêts. En effet, les taux des prêts immobiliers sont plus bas que ceux des crédits à la consommation.

Il est tout à fait possible d’inclure un crédit conso dans un prêt immobilier, à partir du moment où le crédit conso concerne la construction ou l’acquisition d’un bien, aussi bien appartement que maison.

Cela comprend donc notamment les crédits conso pour les travaux, qui sont un crédit affecté. Il faudra alors fournir les preuves de ces dépenses, avec des devis précis provenant des artisans.

Il peut aussi s’agir d’inclure des dépenses liées à des matériaux ou des équipements, toujours dans le cadre d’un projet immobilier.

Pour bénéficier d’un crédit conso dans un crédit immobilier, il est impératif d’en faire la demande avant la souscription du prêt immobilier, sans quoi il ne sera plus possible de l’intégrer.

->  Crédit immobilier pour un fonctionnaire

Il suffit alors de calculer précisément le montant de ce crédit conso pour les travaux, chiffré à partir de devis d’artisans, et de l’inclure lors de la demande de prêt immobilier faite auprès des différents organismes.

Il est important de faire cette demande avant la souscription car il sera impossible, ou très difficile d’ajouter ensuite le crédit conso, car les établissements ne prévoient pas de pouvoir modifier le montant à financer en cours de remboursement du prêt.

Dans un tel cas, il reste la possibilité d’utiliser l’opération de rachat de crédit, qui permet d’intégrer un crédit conso au nouveau prêt.

Le regroupement de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier consiste à souscrire un nouveau prêt avec de nouvelles conditions, permettant de renégocier les modalités de remboursement.

Cela permet de faire baisser la mensualité ou au contraire de réduire la durée de remboursement.

La demande de regroupement d’un crédit immobilier peut permettre d’inclure d’autres crédits à ce rachat, mais aussi de souscrire un crédit conso qui sera intégré à l’ensemble.

Cela permet donc d’ajouter un crédit pour des travaux en cours de prêt immobilier, par l’opération du rachat de crédit. Le crédit conso et le prêt immobilier seront donc unifiés sous un seul crédit, avec une mensualité et un taux d’intérêt.comparez