Comment payer moins de frais chez le notaire ?

Représentant 7 à 8 % du prix de vente du bien immobilier ancien, les frais du notaire constituent une charge importante pour l’acquéreur.

Certes, ce taux baisse s’il s’agit d’un bien neuf. Toutefois, il représente encore 2 à 3 % du prix de vente. Les frais du notaire sont soumis à un taux fixe. Quoi qu’il en soit, on peut recourir à certaines techniques et astuces pour les réduire.

Et si vous commenciez par négocier les rémunérations du notaire !

Faire baisser les frais du notaire par le biais d’une négociation n’est guère facile. Cela est dû au fait que ces frais se composent en majeure partie de taxes fixes, notamment 80%.

Ces derniers sont prélevés par l’État ainsi que différentes collectivités locales. À l’ordre de 1% de l’acte de vente, la rémunération du notaire n’est pas à l’origine du prix élevé de l’acte de vente. Elle est également soumise à des règlements émanant de l’administration.

Si vous souhaitez réduire au maximum les frais de l’acte de vente, ne vous contentez pas avec un seul notaire.

Consultez-en plusieurs. Optez pour celui avec qui vous pourrez négocier afin de trouver la meilleure proposition.

Cette action ne vous coûtera rien, vu que la consultation d’un notaire peut se faire gratuitement. Il en va de même en ce qui concerne la rédaction de l’acte de vente.

Vous devez savoir que la loi Macron promulguée en 2016 incite les notaires à baisser leur prix jusqu’à 10%. Toutefois, cette loi ne s’applique qu’au prix de vente dépassant le 150 000 euros.

Si le notaire accepte de baisser son prix, il doit faire de même à tous ses clients soumis à un montant de transaction supérieur à 150 000 euros.

Est-il possible de faire baisser les frais du notaire en jouant avec la valeur des meubles garnissant le logement ?

La plupart du temps, un bien est en vente avec les mobiliers qu’il contient. Les propriétaires sont contraints de meubler la cuisine, la salle de bain et mettre des abris de jardin pour trouver plus rapidement d’acheteurs.

->  Frais de notaire pour une maison ancienne, à combien s'élèvent-ils?

Ces derniers deviennent de plus en plus exigeants en ce moment et recherchent plus des biens meublés. Il faut noter que ces équipements n’impactent en rien les frais du notaire.

Si vous souhaitez bénéficier d’un coût assez réduit en matière de frais de notaire, évaluez d’abord les meubles.

Déduisez la valeur de ces derniers au prix proposé pour la vente du bien. Pour ce faire, vous devez vous référer aux factures ainsi qu’au moment où le vendeur a fait les achats ou les rénovations.

Vous pouvez vous servir d’un coefficient relatif à la vétusté des mobiliers. N’oubliez pas de mentionner séparément le prix pour la vente de la maison et la valeur attestée aux équipements.

Cette astuce est très pratique pour réduire les frais du notaire. Effectivement, celui-ci commencera son calcul à partir de frais d’acquisition à un prix moins élevé.

Par ailleurs, il y a une limite à ne pas dépasser concernant la valeur des meubles. En effet, celle-ci ne doit pas aller au-delà des 5% du prix de vente du bien en question.

Comment faire baisser les honoraires du notaire en ôtant les frais d’agence ?

Bon nombre de gens recourent à une agence pour négocier la vente d’une maison. Les acheteurs en font de même. Ils font appel à des agences pour les aider à acquérir un bien immobilier. Pour ne pas augmenter les frais du notaire, payez l’agence à part.

Vous devez faire pareil avec les meubles. De cette manière, le notaire calculera ses frais uniquement à partir de la valeur nette du bien immobilier.

Seul le mandat pourra indiquer qui s’acquittera des frais d’agence. Lorsque le mandat précise que c’est à la charge de l’acheteur de payer ces frais, ils seront déduits des frais du notaire.

->  Frais de notaire, comment sont-ils calculés?

Dans le cas contraire, le notaire tiendra compte des frais d’agence dans le calcul de ses honoraires.

Quoi qu’il en soit, vous, en tant que vendeur, pouvez demander qu’on réécrive le mandat. De cette façon, vous aurez la possibilité de payer de façon séparée les frais d’agence et ceux du notaire.

Comment faire une estimation de ses frais de notaire ?

Vous voulez éviter de payer un frais de notaire très élevé ? La meilleure chose à faire avant de vous lancer dans le processus de vente est de faire une estimation du prix.

Généralement, cette estimation se fait en ligne et gratuitement. Tout ce dont vous aurez à faire est de vous rendre sur le site des notaires.

Sur celui-ci, vous pourrez prendre connaissance des différentes propositions des notaires en matière de calcul des frais immobiliers. Divers outils seront mis à votre disposition pour effectuer un calcul précis.

Vous pouvez aussi vous rendre tout de suite dans un cabinet d’un notaire pour calculer les frais de ses honoraires.

Soyez sans crainte ! Demander à un notaire de vous faire ce calcul ne vous coûtera rien. Effectivement, les notaires sont payés en fonction des actes de vente qu’ils ont établis.

Toutefois, si vous êtes un acheteur, investissez dans le neuf. De tels investissements vous permettront de bénéficier d’un frais de notaire réduit.

Le passage devant un notaire lors d’une vente d’un bien immobilier est obligatoire. Cela permet de rendre authentique l’acte de vente.

Lorsque vous procédez à un achat dans l’immobilier, vous devez aussi vous acquitter des débours et rémunérations du notaire. Il faut aussi vous préparer aux droits de mutation.