Coût d’une assurance de prêt immobilier : explications & calcul

Étant donné la part importante que représente le coût de l’assurance par rapport au montant du prêt immobilier, qui peut aller jusqu’au tiers du total, il est important de trouver une offre avantageuse.

Mais il est avant tout crucial de pouvoir bien comprendre comment est calculé ce coût de l’assurance emprunteur, selon le type d’organisme, mais aussi quels éléments vont impacter ce coût.

Les facteurs qui impactent le coût d’une assurance de prêt immobilier

Comme pour tout type d’assurance, il faut savoir que de nombreux paramètres vont entrer en ligne de compte pour le calcul du coût de l’assurance d’un prêt immobilier.

Si elle n’est pas obligatoire par la loi, elle l’est dans la pratique, car aucun établissement n’acceptera d’octroyer un prêt immobilier sans cette assurance, qui lui apporte la sécurité et la garantie de voir la somme remboursée.

Le premier type de facteur qui influe sur le coût de l’assurance est donc le prêt immobilier en lui-même, notamment sa durée et son montant. Comme l’assurance se calcule en pourcentage du montant du prêt, plus il sera élevé et plus l’assurance le sera aussi.

Ensuite, plus le prêt immobilier s’étale sur une durée de remboursement longue et plus l’assurance sera élevée, car la prise de risque augmente pour l’assureur. En effet, la possibilité d’un imprévu est plus forte statistiquement sur une durée plus longue.

Coût d'une assurance de prêt immobilier : explications & calcul

Le deuxième type de facteur important est le profil de l’assuré emprunteur. En premier lieu son âge, qui joue un rôle prépondérant sur le taux de l’assurance. Logiquement, plus son âge est avancé et plus le coût sera important, avec de plus grands risques de maladie, d’invalidité ou de décès.

->  Assurance de prêt immobilier et arrêt maladie

Des taux sont ainsi prévus par tranche d’âge, avec une nette augmentation pour les plus de 60 ans. Aussi, la santé de l’emprunteur, avec ses éventuels antécédents, joue un rôle très important. Un assuré souffrant de certaines pathologies pourrait ainsi se voir appliquer une surprime par l’assureur, comme profil à risque.

Enfin, le dernier élément important dans le calcul d’une assurance emprunteur est le type d’assurance et l’assureur. Premièrement, il est logique que le type et le nombre de garanties choisies dans l’assurance influent fortement sur son coût.

Si certaines garanties sont obligatoires, comme celle du décès, d’autres sont facultatives et peuvent vite représenter un coût élevé, comme celle contre la perte d’emploi. Aussi, en dehors des garanties, c’est bien le type d’assureur qui va impacter sur le coût total.

Des variations assez fortes peuvent être en effet constatées entre une assurance de prêt immobilier proposée par une banque au sein du crédit, et par une compagnie d’assurance indépendante.

Pour toutes ces raisons, la simulation et la comparaison des offres d’assurance emprunteur est indispensable, pour pouvoir économiser des milliers d’euros sur le total du prêt.

Deux méthodes de calculs selon le type d’assureur

Il faut savoir que le coût de l’assurance d’un prêt immobilier peut être calculé de deux façons, selon le type d’établissement qui propose cette assurance.

Dans le premier cas, dans le cas d’une assurance de groupe, le calcul se fait sur la base du montant du capital emprunté. Cela signifie que les cotisations sont fixes et uniformes jusqu’à la fin de l’emprunt.

->  Assurance de prêt immobilier : est-ce obligatoire ou facultatif ?

Pour calculer le coût de l’assurance, il suffit donc de multiplier le montant du capital emprunté par le taux de cette assurance, puis de le multiplier par le nombre d’années de l’emprunt.

Dans le second cas, pour une assurance externe, il s’agira alors d’une délégation d’assurance. Le calcul est un peu plus complexe, car il se fait sur la base du capital restant dû. Les cotisations seront alors dégressives, étant très basses à la fin du prêt.

Cette formule est souvent plus avantageuse, permettant de réaliser des économies importantes par rapport à l’assurance de groupe.

Utiliser le simulateur d’assurance

Une fois que l’emprunteur a pu saisir les spécificités de chaque type d’assurance, et les différents facteurs qui entrent dans le calcul de cette assurance de prêt immobilier, il peut alors utiliser le simulateur d’assurance.

Cet outil lui permet d’avoir une idée précise du coût mensuel et aussi total de cette assurance emprunteur si vous en changez, en fonction du taux d’assurance, de la durée de remboursement et du montant du prêt à assurer.

Cette comparaison permet alors de faire un comparatif très efficace des différentes offres d’assurance trouvées en ligne, en voyant directement la différence de coût total selon les garanties souhaitées par exemple.

C’est la meilleur manière de pouvoir trouver une assurance emprunteur moins chère, et de pouvoir ainsi économiser plusieurs milliers d’euros au total sur le coût du crédit immobilier.