Comparateur assurance prêt immobilier

Le prêt immobilier est un crédit particulier, aussi bien de par son montant, que par la nécessité de souscrire une assurance.

Cette assurance de prêt immobilier est un élément clé du crédit, aussi bien en raison de la part élevée qu’elle représente par rapport au coût total du crédit, que pour l’importance qu’elle peut apporter pour couvrir des imprévus et indemniser l’assuré.

Pour être certain de pouvoir économiser une somme d’argent importante en trouvant l’assurance au meilleur taux, il est crucial d’utiliser un comparateur d’assurance prêt immobilier.

L’assurance prêt immobilier, les critères de calcul

L’assurance de prêt immobilier est proposée à des taux différents selon un certain nombre de critères, variables selon les emprunteurs, le type de prêt et le type d’assurance choisi.

En période de taux d’intérêt bas pour le crédit immobilier, la part de cette assurance atteint des proportions très élevées, allant jusqu’au tiers du coût du crédit total. Trois grands types de critères sont ainsi pris en compte par l’assureur pour calculer le taux de l’assurance.

Le premier est le type de prêt immobilier. Logiquement, plus le montant de ce crédit est élevé et plus le coût de l’assurance sera élevée aussi, puisque il s’agit d’un taux, donc proportionnel au montant total.

Ensuite, plus la durée de remboursement sera longue, et plus le taux sera également élevé. Cela s’explique par le fait que statistiquement, il est plus probable qu’un imprévu ou un accident intervienne sur une longue période que sur une plus courte.

Comparateur assurance prêt immobilier

L’assureur répercute donc ce risque plus important sur le taux de l’assurance.

Le deuxième type de critère pris en compte par l’assureur est le profil de l’assuré. Plus son âge est avancé et plus son taux sera élevé. De même, son état de santé aura un impact important sur le coût de l’assurance.

->  Comment changer d'assurance de prêt immobilier ?

Enfin, le troisième critère concerne l’assurance en elle-même, et plus précisément le choix des garanties et des différentes conditions. Plus les garanties sont nombreuses et plus le taux est élevé, certaines garanties étant particulièrement onéreuses.

Le profil de l’assuré et son impact

Le profil de la personne à assurer joue un grand rôle dans le calcul du risque pour l’assureur et donc dans le calcul du taux de l’assurance qu’il va proposé. Les organismes disposent de barèmes et de grilles tarifaires pour leurs assurances, qui varient selon plusieurs tranches d’âge.

Logiquement, plus les tranches d’âges sont élevées et plus le taux monte, un bond significatif étant observable à plus de 60 ans. C’est pourquoi l’assurance de prêt immobilier pour les personnes de plus de 60 ans est chère.

En plus de l’âge, il faut aussi s’intéresser à l’état de santé de l’emprunteur. L’examen de l’assureur va porter sur les réponses données au questionnaire de santé, ou questionnaire médical, qui recense toutes les pathologies ou les problèmes de santé qu’a rencontré l’assuré ces dernières années.

Certaines caractéristiques vont alors faire grimper le taux de l’assurance, comme le fait d’être fumeur, ou de connaître des affections chroniques. Un assureur peut tout à fait décider de ne pas octroyer d’assurance de prêt immobilier si le profil de l’emprunteur lui semble trop risqué.

Les garanties de l’assurance prêt immobilier

L’autre grand type de critère pris en compte concerne les garanties choisies dans cette assurance. Certaines sont obligatoires, d’autres seulement facultatives, cela dépendant notamment du type d’achat immobilier.

Pour de l’investissement locatif, seulement deux garanties sont obligatoires, celle contre le décès et la garantie PTIA, pour perte totale et irréversible d’autonomie. Cette dernière concerne les cas où l’assuré ne peut plus travailler, ayant besoin d’une assistance dans le cadre de sa vie quotidienne.

->  Taux d’invalidité dans une assurance emprunteur : bonnes pratiques

Ces deux garanties sont aussi obligatoires pour l’achat d’une résidence principale, et il faut y ajouter deux autres garanties obligatoires : la garantie ITT, qui concerne les arrêts de travail et les arrêts maladie, et la garantie IPT, pour invalidité permanente totale.

Dans ces deux cas, il faut faire attention aux conditions d’enclenchement des garanties, comme le taux d’invalidité dans le cas de l’IPT et les délais de franchise pour l’ITT.

Le comparateur pour trouver la meilleure offre

L’ensemble de ces facteurs vont influer sur le taux de l’assurance de prêt immobilier, qui peut donc varier assez fortement entre une personne jeune et une personne de plus de 60 ans, entre un emprunteur en bonne santé et un autre souffrant de pathologies.

De même, les variations de taux peuvent être fortes selon les choix des garanties, car certaines comme la garantie contre la perte d’emploi, sont très onéreuses, et peuvent vite faire grimper le coût de l’assurance.

Le choix des conditions à l’intérieur des garanties va aussi être important, comme la durée de franchise.

Pour cet ensemble de raisons, et parce que le coût de l’assurance est très important dans un prêt immobilier, il est plus que nécessaire de pouvoir trouver la meilleure offre d’assurance, en utilisant le simulateur.

C’est la seule option qui permette de mettre en comparaison plusieurs offres, triées selon les critères prédéfinis, afin d’évaluer lesquelles sont les plus intéressantes en termes de taux, et quelles sont leurs modalités.

La comparaison est une manipulation très rapide, et simple à mettre en place, qui peut permettre d’économiser plusieurs milliers d’euros en choisissant la bonne offre au meilleur taux.