Assurance de prêt immobilier : est-ce obligatoire ou facultatif ?

L’assurance de prêt immobilier est un élément crucial de ce crédit, qui représente un montant important du coût total, et qui est indispensable pour couvrir l’assuré en cas de problèmes de santé notamment.

Si toutes les banques vont demander la souscription d’une assurance pour un prêt immobilier, ce n’est pourtant pas une obligation. Dans les faits, il sera nécessaire d’en choisir une, ainsi que plusieurs garanties selon le type d’achat immobilier.

L’assurance obligatoire dans les faits

En se référant à la législation en vigueur, rien n’oblige un emprunteur souhaitant faire un crédit immobilier de souscrire une assurance. Pourtant, dans la pratique, aucune banque n’acceptera d’octroyer un prêt immobilier sans assurance.

En effet, l’assurance représente une sécurité pour l’organisme prêteur, qui sait que dans le cas d’imprévus de la vie tels qu’un décès ou un accident entraînant un certain niveau d’invalidité, le capital prêté pourra tout de même être remboursé, en l’occurrence par l’assureur, et selon des modalités précises.

Cette assurance de prêt immobilier peut donc être considérée comme obligatoire dans les faits. Les seuls cas, rares, où il est possible d’éviter de souscrire une assurance sont ceux où l’emprunteur va mettre d’autres garanties pour ce crédit, comme une hypothèque ou le nantissement d’une assurance vie.

Assurance de prêt immobilier : obligatoire ou facultative ?

Ce qui n’est pas obligatoire, par contre, c’est de souscrire l’assurance qui est proposée par l’établissement qui octroie le prêt immobilier. Tout emprunteur a en effet tout à fait le droit de choisir une offre provenant d’un autre assureur.

Il faut savoir que bien souvent les assurances provenant d’organismes spécialisés indépendants sont plus intéressantes que celles proposées par des banques, avec des économies pouvant aller jusqu’à 50% selon les cas.

->  Comparateur assurance prêt immobilier

Enfin, il est aussi important de savoir qu’il est possible de changer facilement d’assurance de prêt immobilier en cours de contrat, que ce soit durant la première année ou bien après, en suivant une procédure précise dans chaque cas.

Les critères d’une assurance de prêt immobilier

La nécessité de souscrire une assurance s’explique par la volonté du prêteur de prendre le moins de risques possibles. Cette minimisation des risques se retrouve aussi chez l’assureur, qui va examiner le dossier du demandeur en détail pour évaluer le taux de son offre d’assurance.

Il va ainsi prendre en compte plusieurs critères, et dans un premier temps le type de prêt : plus celui ci sera remboursé sur une longue période, et plus le coût de l’assurance sera élevé.

Ensuite, le second type de critère important est le profil de l’emprunteur. Plus son âge est avancé et plus le taux de l’assurance sera important, d’autant plus pour les personnes âgées de plus de 60 ans. Aussi, les réponses au questionnaire de santé seront importantes, car le coût de l’assurance peut être plus élevé pour les fumeurs par exemple.

Enfin, le dernier point pris en compte pour le calcul de l’assurance de prêt immo est le type de garanties choisies. Il faut ici savoir que certaines garanties sont obligatoires et d’autres seulement facultatives.

Les garanties obligatoires ou facultatives ?

Le coût de l’assurance va être augmenté assez fortement selon le type et le nombre de garanties sélectionnées, sachant que le type d’acquisition va modifier celles qui sont obligatoires ou facultatives.

->  Coût d'une assurance de prêt immobilier : explications & calcul

Pour un achat d’investissement locatif, les seules garanties obligatoires sont la garantie en cas de décès, et la garantie PTIA, pour perte totale et irréversible d’autonomie, qui empêche l’assuré de retravailler.

Pour un achat de résidence principale, ces deux garanties seront également obligatoires, mais il faudra aussi ajouter la garantie IPT, pour invalidité permanente totale et ITT, pour l’arrêt de travail, avec une franchise de 90 jours généralement.

D’autres garanties sont alors facultatives, comme l’IPP, pour invalidité permanente partielle, ou encore la garantie perte d’emploi, qui est par contre très onéreuse. Ces garanties sont aussi facultatives pour un investissement locatif.

Ainsi, si l’assurance n’est pas obligatoire par la loi pour un prêt immobilier, est l’est dans la pratique. De même, certaines garanties dans le cadre de cette assurance seront automatiquement demandées par l’assureur.

Pour s’assurer de trouver l’offre la plus avantageuse et pouvoir ainsi réaliser des économies importantes sur l’assurance du crédit immobilier, il est recommandé de passer par le simulateur d’assurance.

En effet, cet outil en ligne permet de calculer et de trouver très rapidement les offres d’assurance selon le montant du prêt et les garanties souhaitées, afin de les comparer efficacement en fonction de leur taux.

Sachant qu’il est possible d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût total du prêt immobilier, il est crucial de ne pas passer cette étape d’une bonne recherche et une comparaison des assurances.