Confusion et xénophobie

Après le début de polémique irresponsable à la suite de l'arrêt de la Cour de cassation dans l'affaire du licenciement d'une salariée de la crèche Baby-loup, nous tenons à réagir.
Les risques de dérapages et de division sont énormes. Va-t-il encore nous tomber dessus un de ces débats destructeurs « sur la laïcité », que la France a connus depuis 25 ans  ?
Des membres de la FASE, avec d’autres, proposent quelques éléments de prise de position pour que des discussions aujourd'hui indispensables aient lieu. Nous sommes une première liste de signataires et nous souhaitons des avis et des éléments de discussion : le libre débat est sans doute la meilleure façon de réagir pour ne pas subir les calculs et les excommunications en tous genres.
C’est pourquoi ce texte « Refuser la confusion et la xénophobie » est publié sur le site de la FASE et le sera sur tous les sites qui le voudront. Nous créons une adresse à laquelle des contributions peuvent être envoyées et un groupe pluraliste assurera leur diffusion : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Pourquoi il faut abroger la loi sur les signes religieux à l'école de 2004

voile laiciteLe 15 mars 2004, un parlement presque unanime décidait, sous couvert de laïcité, d'un véritable coup de force anti-laïque. La laïcité telle qu'elle avait toujours été comprise et pratiquée en France, et telle que la concevaient ses meilleurs spécialistes, était jusqu'alors une obligation de l’État et de ses représentants. Elle visait, d'une part, à prévenir l'imposition d'une nouvelle religion d'État et, d'autre part, à permettre aux citoyennes et aux citoyens de pratiquer librement leur religion.

LIRE LA SUITE...

Nous demandons l’abrogation de la loi dite « sur le voile à l’école »

laiciteDix ans après le vote de la loi interdisant le voile à l'école, des enseignants et des enseignantes estiment qu'elle n'a eu aucun des effets vertueux défendus par le législateur et qu'elle a détérioré leurs conditions d'enseignement en accentuant les inégalités sociales. « Bien loin de faire respecter la laïcité au sein de nos établissements, la loi du 15 mars 2004 a déformé l'esprit et la lettre de la loi de 1905. »

LIRE LA SUITE...

Charte de la laïcité : vive l’école laïque (J. Baubérot - Blog de Mediapart)

rue-de-la-laiciteJ’étais, ces derniers jours, dans mon Limousin natal, où une belle fête a été organisée pour les 70 ans du Musée fondé par mon père, à Châteauponsac. Et là, qu’est-ce que j’apprends ? Qu’une Charte de la Laïcité va être affichée dans les établissements scolaires, mais que, en transitant de la rue de Grenelle aux différents rectorats, le texte a été tronqué, sous prétexte que les élèves ne peuvent pas lire les textes « interdits aux moins de 18 ans »… alors que, justement, avec Internet, ce sont ceux-là qui les intéressent... d’ailleurs moi-même quand j’avais 12 ans…

LIRE LA SUITE...

À propos de l’islamophobie. Plaidoyer en faveur d’un concept controversé (A. Gresh - LMSI)

LMSITrès logiquement, alors qu’il appelle, par exemple, à s’interroger sur la compatibilité entre l’islam et la démocratie, Manuel Valls refuse l’utilisation du mot « islamophobie ». Contribuant d’un côté à attiser la suspicion à l’égard des musulmans, il leur refuse de l’autre l’un des instruments essentiels pour lutter contre la stigmatisation qu’ils subissent : le mot pour la désigner.

LIRE LA SUITE...

« Il y a un renouveau de discussions sur le sens de la laïcité » (E. Balibar - L'Humanité)

balibarLe philosophe s’applique à dégager l’idée 
d’une laïcité ouverte en se confrontant à un sécularisme oscillant entre les deux tentations 
de sa privatisation et de son étatisation. Élève de Louis Althusser, disciple et spécialiste de Spinoza, professeur de philosophie politique et d’anthropologie dans plusieurs universités françaises et américaines, Étienne Balibar s’est attaché au fil de ses écrits à développer une pensée associée à celle de l’auteur de l’Éthique et à celui du Capital.

LIRE LA SUITE...

De l’interprétation et des livres noirs (P. Tevanian)

LMSILe texte qui suit est composé de deux extraits (le chapitre 6 et le chapitre 10) de La haine de la religion, qui vient de paraître aux éditions La Découverte [...] Une fois admis que le croyant n’est pas nécessairement un zombie légitimiste et servile, une fois rappelé que sa « came » peut aussi bien faire de lui un activiste capable de dire « fuck », une nouvelle objection ne manque pas de surgir...

LIRE LA SUITE...

La haine de la religion (P. Tevanian)

LMSILa religion est l’opium du peuple : relisez Marx ! C’est en ces termes qu’au début de l’année 2010, le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) fut renvoyé à ses chères études par un chœur unanime composé, entre autres, d’Aurélie Filippetti, Nadine Morano, Laurent Fabius et Michel Onfray. Le motif ? La candidature, jugée saugrenue, d’une jeune militante du Vaucluse qui avait le mauvais goût d’être musulmane et de porter un foulard.

LIRE LA SUITE...

Loi de 1905 et laïcité (J-M Fouquer)

L'article ci-dessous vise à rappeler ce qui dit vraiment la loi de 1905 mais aussi ce qu'elle ne dit pas. En effet, chacun s'est construit une représentation personnelle de cette loi ou de la « laïcité » parfois bien éloignée de la réalité.

Lire la suite...

Dossier « Laïcité. Vivre ensemble. » (LDH)

Des documents de la LDH, utiles pour nourrir notre réflexion, extraits de leur revue Hommes et Libertés n° 158
H&L 158 - Pluralisme, laïcité, sphères publiques et sphère privée
H&L 158 - Pourquoi la focalisation sur l’islam

Contre l'offensive islamophobe, un front large et massif (Collectif)

mediapartOpposés à une nouvelle loi « interdisant le port de signes religieux ou qualifiés comme tels dans les entreprises », les militant-e-s et sympathisant-e-s du Front de Gauche réunis dans cet appel veulent regrouper « exploité-e-s et opprimé-e-s, salarié-e-s, chômeurs et précaires pour changer les rapports de forces » et « accorder toutes leurs places aux citoyen-ne-s aux identitées forcément plurielles ».

LIRE LA SUITE...

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Refuser la confusion et la xénophobie