Nadeem Aslam : « Le jardin de l'aveugle »

Nadeem Aslam : Le jardin de l'aveugle

Traduit de l'anglais par Claude et jean Demanuelli

Seuil, Paris 2013, 413 pages, 22,50 euros

 

Prends ton monde et emporte-le où tu voudras, mais laisse-nous tranquilles

Nadeem Aslam est un conteur. S'il ancre ses thématiques, ici, dans les guerres menées en Afghanistan, leurs extensions au Pakistan, sans oublier les attentats du 11 septembre, il s'attarde sur les comportements des êtres humains, leurs révoltes, leurs engagements, leurs cris et leurs actes.

Profondément respectueux des croyances des un-e-s et des autres, il ne réduit jamais ses personnages à une seule dimension, il ne gomme pas les interrogations, les contradictions, les aller et retours de la pensée...

Jeo et Mikal, Rohan et sa femme morte, Naheed...

Des talibans, des soldats étasuniens, des chefs de guerre, les mondes bousculés par la soif d'une autre justice, les peurs, les replis et les échanges, les actes de guerre, de barbarie...

Et ces terribles mots dits par une petite femme ratatinée parlant des Américains « Ils peuvent nous asservir complètement car ils ont promis d'exterminer tous les hommes, jusqu'au dernier. Une vraie malédiction, ceux-là ! »

Au souffle de ces guerres réduisant les êtres humains au versant barbare des civilisations, Nadeem Aslam, par la force des constructions, des dialogues, des descriptions, nous invite à un voyage par delà la désespérance. « Mikal voudrait pouvoir ouvrir les mots d'un coup de rasoir et en examiner l'intérieur, leur secrète couleur, et il se garde de bouger de peur de rompre le charme ».

Le vie, l'amour, les révoltes intérieures, ce sentiment parfois d'être un jouet entre les mains de puissances réelles ou occultes, tellement pesantes, « … soudain rattrapé par l'immense fatigue de toute une vie »

Un livre sensible, au-delà des intolérables, de ces guerres des uns contre les autres, de cette guerre des uns et des autres contre les femmes. Face aux mort-e-s, les parfums de jardins souriants, cette chaleur que les un-e-s et les autres peuvent s’offrir envers et contre tout. Vivre debout...

Du même auteur :

La cité des amants perdus, Seuil 2006,

http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2010/03/29/lamour-interdit-de-chanda-et-jugnu/

La vaine attente, Seuil 2009,

http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2010/05/12/fresques-cachees-tete-de-bouddha-livres-cloues/

Nadeem Aslam : Le jardin de l'aveugle

Traduit de l'anglais par Claude et jean Demanuelli

Seuil, Paris 2013, 413 pages, 22,50 euros

Didier Epsztajn

http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Livres et revues signalés Nadeem Aslam : « Le jardin de l'aveugle »