La crise, la dette: informations, analyses, etc.

crise

Le site du logo_cadtmcontient de très nombreux articles avec chifrres, analyses et documents sur la dette. Les derniers articles publiés sont à découvrir ici...

Le site cac4000 fournit également une somme de documents.

La perte des facteurs de production dans les pays en difficulté de la zone euro va y rendre impossible la stabilisation des finances publiques (P. ARTUS)

Dans les pays en difficulté de la zone euro (Espagne, Italie, Grèce, Portugal) on observe à la fois :

  • un recul important de l'investissement des entreprises et une destruction de capacités de production ;
  • une hausse forte du chômage conduisant à l'émigration d'une partie de la population active (Grèce, Portugal, Espagne).

LIRE LA SUITE...

Les PPP ou la dette à retardement (J. Lauriol)

Le Partenariat Public Privé (PPP), instauré en 2004, permet à une collectivité publique de confier à un « partenaire » privé, la conception, la construction, la maintenance et l’exploitation de biens publics (écoles, hôpitaux, prisons, infrastructures de transport cf NDDL à Nantes…).

Lire la suite...

Les Partenariats Public- Privé, ou la privatisation rampante de biens publics (J. Lauriol)

Les Partenariats Public- Privé (PPP) constituent une des modalités de financement de l’investissement public de plus en plus utilisée aujourd’hui, qu’il s’agisse des pays développés , émergents ou en voie de développement.

De quoi s’agit il ?

LIRE LA SUITE...

Les niches fiscales (Solidaires)

solidaires grandSelon la Cour des Comptes les niches fiscales (appelées dépenses fiscales en Finances Publiques), sont des mesures dérogatoires par rapport à des normes fiscales de référence (le droit commun), engendrant des pertes de recettes pour l’Etat (et permettant aux bénéficiaires de payer moins d’impôts). Elles constituent un manque à gagner pour l’État.

LIRE LA SUITE...

Des économistes allemands proposent de passer à la semaine de 30 heures (Bastamag)

basta mini« Le chômage a atteint en Europe des ordres de grandeurs insupportables. Le chômage des jeunes est particulièrement effrayant », alertent des économistes allemands. Sans oublier les travailleurs pauvres, qui triment parfois 50h par semaine sans pouvoir en vivre. Dans une lettre ouverte, ces économistes proposent de réduire équitablement le temps de travail en passant à la semaine de 30h, sans baisse de salaires. Une proposition qui suscite le débat en Allemagne. La lettre (traduite en français par nos soins) est téléchargeable ici...

LIRE LA SUITE...

La régulation bancaire au pistolet à bouchon (Frédéric Lordon)

regulateur bancaireCe sera sans doute la perle de la crise. Karine Berger, députée socialiste, rapporteure du projet de loi dit de « séparation » et de « régulation » des activités bancaires, reprenant la parole en commission des finances après les exposés de MM. Chifflet, Oudéa et Bonnafé, respectivement président de la Fédération bancaire française, président de la Société Générale et directeur-général de BNP-Paribas : « Vos trois exposés laissent paraître que vous n’êtes pas réellement gênés par ce projet de loi ; j’en suis à la fois étonnée et ravie » [1]…

LIRE LA SUITE...

Regards internationaux sur la situation,économique et sur la mondialisation (Ifop - La Croix)

L’opinion publique française continue de se singulariser fortement sur la scène internationale. C’est ainsi dans notre pays que l’adhésion à l’économie de marché et au capitalisme apparaît la plus faible.  (seuls 20 % de nos concitoyens estiment qu’il s’agit d’un système qui fonctionne plutôt bien et qu’il faut conserver contre 55 % au Brésil, 56 % aux Etats-Unis ou bien encore 58 % en Chine). C’est également dans notre pays que le sentiment d’être encore au cœur de la crise est le plus répandu : 71 % contre 45 % aux USA et 28 % en Inde et c’est enfin parmi les Français que le jugement sur la position de son pays dans la compétition économique mondiale est le plus pessimiste : 36 %. Alors qu’on a enregistré sur ce point une remontée significative aux Etats-Unis par rapport à janvier dernier (50 % des Américains estiment désormais que leur pays est bien placé contre 39 % il y a un an), aucun mouvement de ce type ne s’est produit en France.

LIRE LA SUITE...

Pour une nouvelle dynamique de mobilisation citoyenne ! (CAC)

collectif pour1auditcitoyen deladettepubliqueSuite à la rencontre nationale des collectifs locaux d’audit citoyen, le 12 janvier à Paris, les organisations membres du collectif ont signé une nouvelle déclaration collective « L’austérité n’est pas une fatalité : pour une nouvelle dynamique de mobilisation citoyenne ! ». Un courrier (à lire ici...) a par ailleurs été transmis aux groupes parlementaires du Parlement pour l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire sur la dette.

La Banque postale est-elle vraiment une « banque citoyenne » ? (Bastamag)

basta miniElle est la banque la moins chère du marché. Celle qui permet aux populations modestes d’accéder à des services bancaires essentiels. Une « banque citoyenne » assure la campagne publicitaire. Pour combien de temps ? De discrets changements en nouvelles offres, l’enseigne jaune et bleue évolue. Crédit revolving, refus de clients jugés non solvables, vente de produits d’assurance ou de téléphonie mobile... Une tendance lourde qui inquiète syndicats et clients. Où va la Banque Postale ?

LIRE LA SUITE...

Les collectivités locales vont-elles devoir doubler leur effort ? (Challenges)

challengesSelon Les Échos, la baisse des dotations de l'État pourrait atteindre 1,5 milliard en 2014 contre 750 millions prévu initialement.

LIRE LA SUITE...

Plus d'articles...

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil La crise, la dette : informations, analyses, propositions