Conseil Général Seine-saint-Denis, fallait-il vraiment sauver le budget d'austérité du PS ?

CG93Alors que les militants du Front de Gauche mènent une campagne contre les politiques d’austérité, distribuant sur les marchés, collant la nuit après leurs journées de travail, organisant des réunions ici ou là, j’apprends avec stupeur que le budget 2013 du département de la Seine St Denis, qui est typiquement un budget d’austérité dans toute sa splendeur, vient d’être voté… grâce aux voix de 4 élu-e-s PCF !

 

Rappelons pourtant que le groupe FdG tout entier a, tout au long de ces derniers mois, rédigé et publié des communiqués contre l’austérité et même lancé un appel national à ce sujet (voir par exemple le dernier communiqué du groupe et l’appel aux élus). En toute cohérence, la majorité des élus du groupe a estimé juste de voter « contre » ce budget puisqu’il allait totalement à l’encontre de ses choix politiques. Grâce à ce vote, le budget ne pouvait pas passer et ce vote aurait montré la résistance du FdG et contraint le PS à revoir sa copie. Mais… Certains (4 d’entre eux), voyant que le PS risquait d’être mis en échec, ont volé à son secours et ont décidé de voter « pour » afin de le faire passer quand même !

Honte à eux de nous poignarder dans le dos ! Honte à eux d’appeler à résister contre l’austérité alors qu’ils se couchent devant ceux qui l’appliquent ! Honte à eux d’avoir fait le choix de suivre la ligne imposée pour de sombres intérêts politiciens !

En votant ce budget, ils ont du même coup dit « oui » au projet de financer une étude pour la reconversion du site PSA… Alors même que les salariés et camarades sont en grève depuis 8 semaines et se battent pour le maintien de leurs emplois ( voir interventions des élus en séance sur le site du CG à là 148:20 minute ou l'intervention de JJ Karman à lire sur son blog). Honte à ceux qui ont ainsi osé trahir la cause des ouvriers !

Mais autant mon indignation est forte à l'encontre ces quatre personnes, autant je me sens fier de mes CAMARADES qui ont, eux, la dignité et le courage de respecter les positions pour lesquelles nous les avons élu-e-s et plus particulièrement nos quatre élu-e-s VRAIMENT Communistes qui, malgré la pression de certains de leur parti, ont fait le choix d'un Front de Gauche uni et indivisible pour la résistance à l’austérité.

Roger-Pierre Soret (ouvrier de gauche militant de cœur et de tripes, non d'appareil…)

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Front de Gauche Prises de position Front de Gauche Le Front de gauche en région Conseil Général Seine-saint-Denis, fallait-il vraiment sauver le budget d'austérité du PS ?