Une nouvelle organisation politique ?

Un espace de discussion et de débat ouvert aux diverses contributions.

Fin mars, la Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE) publiait une contribution intitulée «Une nouvelle organisation politique ? Ouvrons le débat ! »

La dynamique de la campagne présidentielle a pleinement confirmé les constats, les objectifs et les propositions de ce texte, qu’il s’agit aujourd’hui d’actualiser, de préciser et de mettre largement en débat en vue de mises en oeuvre concrètes.

La FASE a adopté, en mai 2012, une Motion « Une nouvelle force politique ? Poursuivons le débat, et avançons »

D'autres forces ont publié des textes qui résument les grandes orientations de ces différentes composantes.

 

 

Le débat continue...


Résolution adoptée par la réunion nationale de la Gauche anticapitaliste des 12 et 13 mai

Résolution adoptée par la réunion nationale de la Gauche anticapitaliste des 12 et 13 mai adoptée à la quasi unanimité (1 voix contre, 8 abstentions, 2 NPPV)
Lire la suite...

Brèves notes pour la discussion sur un 3e pilier du Front de Gauche (Rémy Jean)

Le succès de la candidature Mélenchon et du Front de Gauche valide la position de ceux qui défendaient une candidature unitaire des antilibéraux et des anticapitalistes en 2007.

Lire la suite...

Motion « Une nouvelle force politique ? Poursuivons le débat, et avançons »

La discussion sur les suites du Front de gauche et le projet d’une nouvelle force politique a donné lieu à l’adoption au consensus d’une motion « Une nouvelle force politique ? Poursuivons le débat, et avançons », téléchargeable ici.

Après la présidentielle (Roger Martelli) [bis]

La concomitance des élections françaises et grecques a fait courir sur l’Europe un vent de fraîcheur. Les bons résultats du Front de gauche en France, les scores superbes de Syriza et de la gauche radicale en Grèce (plus de 30 %) nous disent tout haut que nous avons commencé à en finir avec la longue séquence dépressive des années 1980-1990, celle du face-à-face exclusif de l’ultra-libéralisme et du social-libéralisme. Le réalisme de la rupture peut marquer des points face à l’irréalisme de l’adaptation. C’est un événement. Qu’il faut bien sûr confirmer aux législatives de juin.

Lire la suite...

Réunion publique : « Ce monde n’a aucun sens, inventons-en un autre ! »

Réunion publique « Ce monde n’a aucun sens, inventons-en un autre ! » mercredi 9 mai à 19h à la Bourse du Travail de Saint-Denis (93). À l’invitation de : Christophe Aguiton, militant syndical et associatif, Clémentine Autain, FASE (Fédération pour une alternative sociale et écologique), Jean-Jacques Boislaroussie, Les Alternatifs, Jean-Michel Drevon, militant syndical et associatif, Jacqueline Fraysse, députée, Razmig Keucheyan, sociologue, Stéphane Lavignotte, militant écologiste, Myriam Martin, militante de la Gauche anticapitaliste, courant unitaire pour l’écosocialisme.
Invitation en téléchargement ici...

Réflexions sur « Avancer vers une nouvelle organisation politique » (Michel Lequenne)

Exigence d’une nouvelle organisation ? Bonne question ! Sous la forme parti, mais « nouveau » ? C’est bien vague ! Et d’ailleurs, sitôt dit, le texte parle d’autre chose, et seulement à la dernière page annonce qu’il faut y repenser. En effet !

Donc, et avant de reprendre le texte selon son développement, précisons qu’il conviendra, pour avoir une discussion claire :

a) de définir les termes susceptibles de plusieurs interprétations, ce que je m’efforcerai de faire au fur et à mesure qu’ils se présenteront ;

b) de définir les formules dont le contenu est vague.Idem.

c) d’éliminer le langage diplomatique et d’appeler un chat un chat et un rat un rat .

c) de ne pas éviter les cadavres qui restent dans le placard de l’histoire.

Lire la suite...

Pour une organisation politique de type nouveau. (P. Zarka)

La situation pousse à une nouvelle organisation politique. Plus précisément, une organisation de type nouveau, type qui reste à définir. Il me semble d’ailleurs que c’est ce « nouveau » qu’il ne faut pas trop rapidement avaler comme s’il allait de soi. Il me paraît nécessaire d’y travailler avant de pouvoir examiner concrètement comment s’y engager. Entre les collectifs unitaires, (ceux qui avaient tenté MAG) la tentative avec Politis et l’expérience de la FASE, nous ne pouvons pas bégayer.

Lire la suite...

Sous-catégories

  • Assises du regroupement 23 et 24 novembre 2013
  • Formes d'organisation

    La critique de la « forme parti » ne suffit pas à répondre à la question de la forme d’organisation nécessaire pour mener aujourd'hui des activités politiques. Nous avons regroupé ici quelques contributions et des textes fixant les principes d'organisation qui font consensus soit au sein de la FASE soit au sein de notre regroupement.

  • Un projet de société émancipateur
  • Trait d'Union

    Un bulletin en commun

    Un processus de rapprochement a été engagé par les Alternatifs, Convergences et Alternative, la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), la Gauche anticapitalise (GA), la Gauche unitaire (GU) et République et Socialisme (R&S).
    Dans le cadre de ce processus, ces composantes du Front de gauche ont décidé de publier un bulletin en commun.
    Ce bulletin - Trait d'Union - est un outil pour faire vivre notre courant d’idées. Il accueillera des analyses croisées, des prises de position communes et des débats, entre nous et avec d’autres, dans ou hors du Front de gauche. Trait d’union entre nos composantes, il veut aussi être un espace de débat à gauche : la confrontation d’idées, la diversité et le pluralisme sont des conditions essentielles à une dynamique de transformation.


     

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Connaître la FASE Nouvelle force politique