Une nouvelle organisation politique ?

Un espace de discussion et de débat ouvert aux diverses contributions.

Fin mars, la Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE) publiait une contribution intitulée «Une nouvelle organisation politique ? Ouvrons le débat ! »

La dynamique de la campagne présidentielle a pleinement confirmé les constats, les objectifs et les propositions de ce texte, qu’il s’agit aujourd’hui d’actualiser, de préciser et de mettre largement en débat en vue de mises en oeuvre concrètes.

La FASE a adopté, en mai 2012, une Motion « Une nouvelle force politique ? Poursuivons le débat, et avançons »

D'autres forces ont publié des textes qui résument les grandes orientations de ces différentes composantes.

 

 

Le débat continue...


Trait d'Union n° 1

trait-d-unionCe premier numéro de Trait d’Union, bulletin édité par quatre formations (C&A, FASE/ACU, GA, GU) a vocation à s’élargir rapidement à d’autres. La discussion menée avec République et Socialisme a abouti à un constat de convergences importantes, et elle est aussi en cours avec les Alternatifs, qui s’inscrivent dans la démarche. La prochaine édition de ce bulletin d’information et de débat sera donc élargie.

LIRE LA SUITE...

Décisions prises par Alternatifs C&A FASE GA GU (Bouches du Rhône)

Suite à une AG commune et ouverte du 18 janvier à Vitrolles (lire le compte-rendu ici...), les 5 organisations se sont réunies le 21 janvier et ont pris les décisions suivantes :

Lire la suite...

AG unitaire réussie dans le 13

Plus de cent camarades (107, pour être précis !) se sont retrouvés le 18 janvier pour la première assemblée générale unitaire dans les Bouches du Rhône appelée par plusieurs organisations ou courants membres du Front de Gauche : GU, GA, FASE, C&A, Alternatifs, ACU. La direction fédérale et des militants locaux du PCF étaient présents, ainsi que les camarades du PG. Il y avait également des camarades issus du NPA ou des anciens collectifs antilibéraux, qui pour l’instant ont pris du retrait et se sont sentis concernés et intéressés par notre démarche. Ainsi, bien au-delà d’une simple addition de nos courants, notre démarche de rassemblement peut permettre de regrouper de nombreux militants dont certains s’étaient découragés ces dernières années.

Lire la suite...

Éléments de réflexion sur le texte« Rassembler pour une alternative à gauche » (Les Alternatifs) (2)

7 janvier 2013

À Convergences et Alternatives, la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique, la Gauche Anticapitaliste, la Gauche Unitaire

Cher-e-s camarades,

Vous trouverez ci-dessous, comme nous en avions convenu lors de notre rencontre de décembre 2012, quelques éléments de réflexion à propos du texte 'Rassembler pour une alternative à gauche'

Une remarque préalable :  votre texte a été publié juste avant la dernière réunion nationale "Tous ensemble" (le 19 octobre) et évidemment, du point de vue de la conjoncture immédiate et de l'appréciation de la politique gouvernementale, il est inévitablement un peu daté.
Les actes du gouvernement dans bien des domaines conduisent aujourd'hui à nous opposer clairement à sa politique.

Nous avons de larges plages d'accord avec le texte, qui renvoient à des convergences réelles entre nos organisations.
C'est le cas pour ce qui concerne l'analyse  de la séquence électorale du printemps dernier et de l'apport du Front de Gauche dans le paysage politique à gauche. Il convient de ce point de vue d'insister sur la hiatus entre la dynamique présidentielle et le résultat du Front de Gauche aux législatives. Les éléments d'analyse sont largement communs, de même pour ce qui concerne les tâches assignées de manière générale au Front de Gauche.
Le positionnement général radical et anticapitaliste  de votre contribution est également positif

Cette appréciation doit être relativisée par le fait que pour la campagne Mélenchon, seuls les aspects positifs -nombreux il est vrai- sont mentionnés Nous maintenons pour notre part les critiques faites par les Alternatifs sur les limites et les ambiguïtés sur plusieurs points et sur le style très personnalisé de la campagne Mélenchon (et avec le recul, ces critiques apparaissent comme toujours pertinentes), critiques absentes de cette partie de votre texte
 
D'autres points posent problème par ailleurs, dans ce qui est écrit ou qui ne figure pas dans votre contribution :

  • dans la première partie est assignée au FdG la fonction de "débouché politique", conception du partage des tâches héritée des visions social-démocrate puis léniniste, alors que d'un point de vue autogestionnaire, c'est de "traduction politique" ou d' "expression politique" qu'il faudrait parler ;
  •     dans la deuxième partie , à propos des « campagnes politiques qui s'imposent dès maintenant » nous ne trouvons pas un élément a notre avis central, à la fois pour des raisons politico-sociales, écologistes et féministes (donc au coeur d'un projet  de gauche alternative) : la réduction du temps de travail massive et avec embauches correspondantes dans le privé comme dans le public ;
  •     dans la même partie , la dimension écolo est faible et peu dynamique : rien sur l'arrêt immédiat du nucléaire (qui figure plus loin mais pas de manière offensive) ni sur Notre Dame des Landes (et plus globalement les "grands travaux inutiles"). Pourtant  ces deux points doivent être défendus par toute la gauche alternative au sein du FdG et dans les mobilisations.  Même si on ne peut prétendre les imposer aujourd'hui à l'ensemble du FdG, il est cependant décisif qu'on pose explicitement ces deux problèmes
  •     dans la partie 3 , autant ne pas se limiter à des formules laudatrices sur « l'Humain d'abord »  qui est plus un programme électoral pour 2012 qu'un projet alternatif.
  •     dans la même partie , l'élargissement du FdG à d'autres à gauche (courants de gauche au sein du PS ou d'EELV) ne pose évidemment pas de problème... mais les courants radicaux extérieurs au FdG ne doivent pas être oubliés (libertaires, décroissants, NPA...) quel que soit par ailleurs le poids de ces courants.
  •     dans la suite de la partie 4 (« construire une convergence »), le second paragraphe du sous-paragraphe « des convergences » paraît exclure de cette convergence tout apport aujourd'hui extérieur au FdG. Ce n'est pas ce que nous disons et nous ne renonçons pas à le dire et le faire. Les Alternatifs poursuivent ainsi un travail en commun avec des courants libertaires et de l'objection de croissance -comme avec de nombreux collectifs et associations- dans le cadre de la Foire à l'Autogestion.
  •     toujours dans cette post-partie 4, « construire une convergence », dans l'énumération des points, la fin du point 4 sur la politique de paix ne cite pas le désarmement nucléaire unilatéral et ne parle que de désarmement nucléaire. C'est la position du PCF mais pas d'une gauche alternative ou même de l'ex-LCR qui historiquement a toujours défendu la démarche unilatérale en terme de désarmement nucléaire (option maintenue à juste titre aujourd'hui par les Alternatifs et aussi par le NPA) ;
  •     au même endroit du texte, le point féministe figure seulement en dernier.
  •     Enfin, un problème de fond au détour d'une formule , dans le paragraphe « fixer un cap...etc », est évoquée la perspective d'une « société démocratique, socialiste, communiste, écologique ». Si les qualificatifs de démocratique (autogérée aurait été quand même plus fort) et d'écolo ne posent pas de problème, les qualificatifs de socialiste et communiste méritent discussion, tant ils ont été salis par les sociaux-démocrates et les staliniens. Utilisés ici dans un ensemble plus large avec d'autres qualificatifs, pourquoi pas mais ça se discute... et le qualificatif de féministe, lui, a été oublié               
  • Et deux dernières remarques :   
    •      la première, pour nous essentielle : toutes les pratiques et expériences alternatives et autogestionnaires dans les domaines de la production, de la culture, de la consommation... sont totalement absentes de ce texte, alors que de notre point de vue elles complètent et enrichissent les luttes sociales et les mobilisations citoyennes « classiques », dessinent et anticipent la société « alternative » de demain...
    •      la seconde  :  sur trois questions essentielles mais difficiles, (conversion écologique, sortie de crise, projet d'ensemble), le texte manque de précision  sur la façon d'avancer face au capitalisme au delà de l'énoncé de mesures de politique générale.

 

Pour ce qui concerne la conclusion du texte, vous défendez la perspective d'un courant d'idées commun au sein du Front de Gauche.
Nous sommes évidemment favorables à porter en commun nos propositions au sein du Front de Gauche, et souhaitons qu'elles deviennent le bien commun de ce front.
Nous ne pouvons cependant  ignorer les débats et divergences qui traversent le Front de Gauche. Nos idées et propositions ont donc vocation a être aussi portées largement dans les mobilisations  (par exemple sur les questions écologiques ou sur la place de l'autoorganisation dans la transformation sociale). Vous n'ignorez pas notre orientation en faveur de la convergence des courants de la gauche alternative, au sein d'un pôle que nous qualifions de rouge et vert, et dans la perspective d'une force politique organisée commune. C'est bien entendu une des bases de nos débats à venir.

 L'exécutif des Alternatifs   7 janvier 2013

L’urgence d’une autre politique à gauche

Le texte suivant - co-signé par les représentants des 4 composantes du Front de gauche qui ont rédigé le texte « Rassemblement pour une Alternative  Gauche » - fait le point sur notre analyse de la période et sur les tâches qui incombent au Front de gauche.

LIRE LA SUITE...

Appel pour l’ouverture d’un débat au sein du Front de Gauche (Jacques Bidet, Jean-Michel Drevon, Razmig Keucheyan)

Militantes, militants du Front de Gauche, nous souhaitons que s’ouvre sans tarder à tous les niveaux, à commencer par les localités et les entreprises, un large débat visant à élaborer et à mettre en place des modes de fonctionnement associatifs et participatifs à la base, qui permettent l’engagement commun de tous ceux et celles qui se reconnaissent dans son orientation politique.

Lire la suite...

Synthèse issue de la réunion « Tous ensemble » du 20 octobre à St Denis Université Paris 8

Les militant-es réuni-es à St Denis le 20/10/12 dans la suite de « l’appel de Mediapart » et en présence de représentant-es des 4 organisations et courants politiques membres du Front de Gauche : Convergences et Alternative, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique incluant l’Association des Communistes Unitaires, Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire et des Alternatifs.

  1. Se félicitent de la rédaction et de la signature par les quatre organisations membres du Front de Gauche du texte « Rassembler pour une alternative à gauche » et du processus engagé dans ce cadre.

    Lire la suite...

Sous-catégories

  • Assises du regroupement 23 et 24 novembre 2013
  • Formes d'organisation

    La critique de la « forme parti » ne suffit pas à répondre à la question de la forme d’organisation nécessaire pour mener aujourd'hui des activités politiques. Nous avons regroupé ici quelques contributions et des textes fixant les principes d'organisation qui font consensus soit au sein de la FASE soit au sein de notre regroupement.

  • Un projet de société émancipateur
  • Trait d'Union

    Un bulletin en commun

    Un processus de rapprochement a été engagé par les Alternatifs, Convergences et Alternative, la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), la Gauche anticapitalise (GA), la Gauche unitaire (GU) et République et Socialisme (R&S).
    Dans le cadre de ce processus, ces composantes du Front de gauche ont décidé de publier un bulletin en commun.
    Ce bulletin - Trait d'Union - est un outil pour faire vivre notre courant d’idées. Il accueillera des analyses croisées, des prises de position communes et des débats, entre nous et avec d’autres, dans ou hors du Front de gauche. Trait d’union entre nos composantes, il veut aussi être un espace de débat à gauche : la confrontation d’idées, la diversité et le pluralisme sont des conditions essentielles à une dynamique de transformation.


     

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Connaître la FASE Nouvelle force politique