Relevé de conclusions de la réunion des militant-e-s du 7 février 2009.

Etaient Présent-e-s : Plus de  200 militant-e-s de toute la France. Tous et toutes sont soit déjà signataires de l'appel pour la fédération, soit des militant-e-s qui ont confirmés leurs engagement dans la construction de la fédération en la signant sur place.

Réunion du 7 sur le fonctionnement

Un compte-rendu reprenant les débats et les questions abordées serait sans aucun doute intéressant. Plusieurs personnes ont pris beaucoup de notes. Leur mise en ordre pour ensuite les diffuser ne correspond pas à nos moyens actuels de fonctionnement.

Préliminaire :

Cette réunion de militant-e-s ne pouvait se substituer à une réunion décisionnelle de notre regroupement. Pour autant depuis le lancement de la Fédération le 17 décembre 2008, des points de fonctionnement et d'identification de notre construction appelle à être améliorés et approfondis. Cette réunion avait pour objectif de le faire, sans se substituer aux décisions que nous devrons prendre dans un proche avenir. Dit plus simplement, il s'agit d'améliorer notre provisoire, sur les différents points qui le nécessite et quand cela est possible, en avançant dans une démarche de consensus.

Le texte d'orientation politique :

Présenté en introduction aux débats, il conserve un statut de fil conducteur pour des débats et des améliorations. Il est mis à disposition des militant-e-s de la Fédération comme un outil permettant d'approfondir ce qu'est actuellement l'orientation de La Fédération. Il est mis en ligne sur le site: Texte d'orientation politique : Pour une alternative écologique et sociale (Le texte en discussion)

 

Motion pour la Palestine :

La motion sur la Palestine a été adoptée à l'uninaimité moins deux abstensions : pour en prendre connaissance cliquer ici : Palestine

 

Sur le nom de notre regroupement : De nombreuses propositions ont été avancées

Le nom  « La Fédération » nous a paru provisoirement suffisant : il commence à être présent dans le paysage et connu. Dans cette période transitoire, il est donc  proposé de conserver: « La Fédération » éclairé par les textes déjà diffusés. .

Et le débat sera poursuivi et organisé dans la préparation d'une nouvelle échéance, c'est-à-dire la première Assemblée Générale de la Fédération (en décembre).Le Texte est là : La Fédération et les Européennes Résolution adoptée samedi 7 février 2009

 

Le texte sur les Elections Européennes

Amendé et amélioré en atelier ce texte est utile pour préciser ce que nous voulons pour les élections européennes de Juin 2009. Il sera utilisé pour les discussions à venir et servir de référence lors de nos rencontres avec les autres forces de la gauche.

Un communiqué le reprenant informant de son envoi au PdG/PCF d'une part et au NPA,

d'autre part est en ligne sur le site là : COMMUNIQUÉ DE LA FEDERATION : Pour une dynamique et des listes unitaires aux élections européennes de juin 2009


Le Fonctionnement Provisoire de La Fédération

Ce qui a été décidé :

Nous regroupons des comités locaux, ou par thème (ce qui permettrait à des individus isolés de participer) et des organisations (ACU, AlterEkolos, CNCU, Le Mai, Les Alternatifs, Ecologie solidaire, Utopia). Tous et toutes sont autonomes et s'engagent dans le processus de la fédération. La question des personnes isolées devra être traitée dans le cadre du groupe de travail sur le fonctionnement.

 

Une coordination nationale transitoire

Elle sera constituée des représentants des comités de base et des organisations ; elle pourra s'adjoindre des personnalités actives de réseaux d'activités. Elle se mettra en place dans les semaines qui suivent, en lien avec la consolidation des comités locaux, départementaux ou régionaux. C'est elle qui assurera les orientations de la fédération en tenant compte que les décisions seront prises en recherchant le consensus. La fédération pourra être amenée à signer des textes en son nom, à prendre des positions publiques. Elle disposera d'une liste de discussion internet ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ). Sur cette liste seront inscrites les seules adresses collectives des comités de base et des organisations. Celles et ceux qui n'en disposent pas encore peuvent en faire la demande en envoyant un mail à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

 

La mise en place de groupes de travail

Les inscriptions à ces groupes de travail sont ouvertes à tou-te-s les militant-e-s de la Fédération, ils peuvent le faire de façon autonome en se rendant sur le site ici : Les Groupes de travail et la Liste de discussions .

Ces groupes sur proposition des militant-e-s sont ouverts aux animateurs du mouvement social, des personnes connues par leur engagement sur certains thèmes pour réfléchir avec nous. Chaque groupe de travail dispose d'un-e ou plusieurs animateur-e-s et au départ d'une liste de discussion.

 

Un exécutif :

Constitué de représentants des organisations actuelles et des représentants de comités locaux. Il comprendra donc des représentants de comités de région pour lesquels la liaison pourrait se faire par le net. Cette forme sera transitoire.

Cet exécutif se réunira à Paris tous les 15 jours et plus fréquemment si besoin. Il rend nécessaire d'établir une liste d'adresses email pour que toute la coordination puisse être informée avec régularité, consultée ; qu'elle puisse travailler. Cela demande que des volontaires contribuent au travail informatique.

Il s'inscrit dans les orientations de la fédération, met en œuvre les décisions collectives. Il a un rôle politique et doit être contrôlé dans son travail par la coordination.

Dans nombre de situations liées aux luttes et aux mobilisations, il suffit que les informations préalables aient circulées au sein de la coordination nationale provisoire.

Quand des questions moins communes se manifesteront, d'ordre tactique ou principiel, il est bien évident que cela nécessitera que les comités existants soient consultés et que chacun ait les moyens de consulter son organisation. Chacun décidera selon son mode de fonctionnement, ses statuts.

 

Le calendrier :

En Mars, une première étape aura lieu pour notamment décider de notre positionnement sur la mise en place de listes unitaires dans les Elections Européennes.

Elle discutera aussi du travail des groupes de travail et de leur rôle pour l'Université d'été et la préparation de l'assemblée générale.

Fin juin, une seconde permettra de fixer le calendrier de préparation de l'Assemblée générale de décembre.

Une université d'été sera tenue, du 27 au 30 Aout : temps fort de réflexion commune, invitations et confrontations.

Enfin l'Assemblée  Générale de fin d'année (sans doute en décembre).

 

Adhésion à la fédération et cotisations :

Il a été admis la nécessité de financer le fonctionnement de la Fédération.

La question des cotisations individuelles obligatoires doit être reprise dans le cadre de la commission fonctionnement qui sur le sujet doit faire des propositions.

Le groupe de travail fonctionnement doit aussi intégrer un projet de budget à ses travaux

Notre signature commune et notre représentation :

Ce qui a été proposé : lorsque nous sommes tous d'accord pour signer un appel ou signer notre participation à une réunion, nous le faisons au nom de la Fédération.

De même lorsque des réserves étaient émises par certains sans que celles-ci soient considérées par les mêmes comme un blocage pour une signature.

Par contre cela n'empêche d'aucune manière que les organisations qui le souhaitent fassent leur propre déclaration. Il a été également évoqué le droit d'objection c'est-à-dire la possibilité pour une organisation de ne pas mettre en œuvre une décision sans pour autant quitter la fédération. Le mode de fonctionnement général étant la recherche du débat approfondi et de l'avancée commune.

La participation aux différents collectifs du mouvement social doit donner lieu à une répartition des participations et à une mise en commun des moyens et des informations.

Notre communication Interne et externe et Internet :

Un sous groupe de la commission fonctionnement doit travailler sur la communication. il y a aujourd'hui un vrai problème qui nous est posé. Cette prise en charge collective, impliquant beaucoup plus de forces militantes doit être assurée.

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Connaître la FASE Acte I (février 2009) Relevé de conclusions de la réunion des militant-e-s du 7 février 2009.