Communiqués de La Fédération ou unitaires

Meurtre de Clément Méric : une véritable enquête est indispensable !

logo fase 2011-2Nous manifestons. Nous appelons à manifester. Nous sommes aux côtés de toutes celles et de tous ceux qui souhaitent l’interdiction et la dissolution des groupuscules d’extrême-droite.

 

Certes, Manuel Valls a annoncé, ce jeudi, que plusieurs personnes - huit au total pour le moment - « dont l'auteur probable » des coups portés à Clément Méric, ont été interpellées. Selon l'AFP, les enquêteurs ont « rapidement disposé » de signalements précis, de photos et de témoignages directs. Certaines des personnes arrêtées, « graviteraient » autour du « noyau dur » des Jeunesses nationalistes révolutionnaires. Elles ont été placées en garde à vue.

Seulement, ne soyons pas dupes : nous ne pouvons nous contenter des informations rapides fournies par le Ministère de l’Intérieur. Nous devons exiger de tout savoir au sujet de ces coupables et de leurs appartenances politiques. Nous devons apprendre qui les as soutenus quand ils ont eu des « signalements », des poursuites en justice, voire des condamnations. Nous devons connaître les noms de celles et ceux qui les financent.

Les propos de Marine Le Pen témoignent d’une lourde complicité quand elle déclare  à RTL : « S'il est démontré que ces groupements (comme les JNR) donnent des instructions de violence à leurs membres, alors oui (une dissolution) peut être envisagée ». On voit qu'elle sait utiliser les feintes juridiques, la fille de son père !

Quant à Gilbert Collard, l’avocat du FN, ses propos cherchent à excuser d'avance les meurtriers : « Il y a des mouvements d'extrême droite et d'extrême gauche localisés par la police, qui sont extrêmement agressifs et qu'il faut absolument éradiquer ». Dans son sillage, signalons aussi ce triste Christian Jacob - une des gloires de la direction de l’UMP - pour qui « il faut éviter les amalgames ».

Exigeons de tout savoir : une telle haine meurtrière est le produit de la volonté d’imposer la France éternelle contre tous les complices des immigrés et des pauvres. La mort de Clément Méric est le produit de leur « printemps français ».

Nous voulons tout savoir, sur les soutiens, les complicités ou les aides dont ils ont bénéficié dans les derniers mois. C’est cela dissoudre réellement des groupes d’extrême-droite : mettre à jour les racines très diffuses qui leur permettent d'exister et de prospérer.

Le rejet des violences réactionnaires, nationalistes-chauvines et racistes doit être clairement exprimé. Pas un dirigeant de la droite se prétendant démocratique, pas plus qu’un seul de la gauche même modérée ne devrait se tenir en retrait de cette exigence simple : nous voulons tout savoir sur les meurtriers et leurs complices !

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Communiqués et mobilisations Communiqués de La Fédération ou unitaires Meurtre de Clément Méric : une véritable enquête est indispensable !