Communiqués des collectifs locaux

Molex communiqué FASE31

Je me permets, à titre personnel et en tant que militant de la FASE31, de remarquer que ce communiqué de la CGT, s'il semble juste politiquement, entre tout à fait dans la stratégie de liquidation finale du conflit qui a été déployée ces derniers jours par la direction. Je trouve cela surprenant et très triste, et cela me met en colère

 

De Jean Jallerat FASE 31

 

Bonjour à tou-te-s !

 

Je me permets, à titre personnel et en tant que militant de la FASE31, de remarquer que ce communiqué de la CGT, s'il semble juste politiquement, entre tout à fait dans la stratégie de liquidation finale du conflit qui a été déployée ces derniers jours par la direction. Je trouve cela surprenant et très triste, et cela me met en colère.

Ce communiqué évoque uniquement la volonté de la direction américaine de Molex de délocaliser l'entreprise et de fermer le site de Villemur. Ce qui place les salarié-e-s dans une situation désespérée et désespérante ; ceci entre visiblement dans les plans des liquidateurs de Molex : placer les employés lockoutés dans la position de constater leur impuissance, afin qu'ils baissent les bras (stratégie bien connue des liquidateurs néolibéraux - on peut lire à ce sujet le texte de Bernard Noël : "Précis d'humiliation").

Ce communiqué de la CGT tient à l'écart et passe sous silence la possibilité pour les salarié-e-s de reprendre eux-mêmes l'entreprise. Quel autre espoir réel ? La richesse est au creux de leurs mains et dans leurs têtes, pas seulement entre les murs de l'usine. À Villemur, tou-te-s le savent, tou-te-s y ont pensé, et l'espoir reste vivant. Faible, mais vivant.

Nous, FASE31, comme tou-te-s les citoyens et organisations sensibles au courage des Molex, devons nous tenir prêts à les aider et les soutenir dans la réalisation d'un tel projet, si les Molex, dont nous ne devons pas prendre la place au moment de décider, s'y engageaient.

Envoyons-leur l'aide financière qu'ils sollicitent, par les moyens proposés par notre secrétaire, Annie Maurens (voir son mail du 7 août) ainsi que sur leur site internet < http://www.molex-villemur.com/index.php >.

Mais surtout, allons les voir pour parler avec eux et les assurer que notre soutien sera entier. Et préparons-nous à leur apporter l'aide, toute l'aide, que nous sommes en mesure de leur fournir.

Les 10 et 11 octobre, notre Université d'automne pourra en débattre avec d'autres qui ont connu semblable situation, ainsi qu'avec, espérons-le, un ou des représentant-e-s des lockouté-e-s de Villemur.

Souhaitons qu'il ne soit pas trop tard et que les liquidateurs n'aient pas achevé leur sale boulot.

Les Molex ? Il ne suffit pas d'y penser !

Salut, fraternité

Jean

 

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité