Communiqués de la FASE ou unitaires

Solidarité avec Moisis Litsis, journaliste et responsable syndical grec, menacé par les fascistes (Communiqué unitaire)

moisis litsisL’offensive néonazie en Grèce, après avoir ciblé les immigré.e.s, s’attaque maintenant à des animateurs syndicaux ou journalistes qui ont le tort d’avoir des origines juives. Le journal fasciste grec Stohos vient de publier une « notice biographique » de Moisis Litsis, sous le titre : « Le Syndicat des journalistes grecs a un Juif comme trésorier ».

Lire la suite...

Total illégal au Sahara Occidental

drapeau saharaouiLa compagnie française Total a signé avec le royaume marocain un contrat monstre de prospection pétrolière au Sahara Occidental. La nouvelle carte publiée sur les pages Web de l’ONHYM, la compagnie nationale pétrolière marocaine, montre un bloc massif, couvrant une surface de plus de 100,000 km².

LIRE LA SUITE...

La criminalisation de la liberté d'expression au service du racisme ! (FASE)

logo fase 2011-var-1-2.jpgDe nombreuses personnes attendaient un changement en dégageant Sarkozy. Force est de constater que rien n'a changé, bien au contraire. L'impérialisme français est en perte de vitesse et s'attache, à n'importe quel prix, à maintenir ses positions à l'échelle internationale. Cela passe aussi par une sorte de guerre intérieure qui a Valls pour ministre.

LIRE LA SUITE...

Aurore Martin : Askatasuna ! Liberté !

logo fase 2011-var-1-2.jpgAurore Martin doit être libérée au plus tôt ; elle n’aurait pas dû être arrêtée !

La remise d’Aurore Martin aux autorités espagnoles, le 1er novembre, devrait  couvrir de honte Manuel Valls. Rien ne justifiait cette décision infâme ! Tellement préoccupé de montrer ses muscles à la moindre occasion, le ministre de l’Intérieur a-t-il seulement songé à réfléchir un peu ?

Aurore Martin savait qu’elle était menacée par un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne. Après avoir épuisé toutes les voies de recours, elle avait choisi de ne pas se cacher et de vivre à visage découvert. Les faits qui lui sont reprochés en Espagne - ses liens avec Batasuna - ne sont pas répréhensibles en France. Jamais un gouvernement français, de gauche ou de droite, n’avait livré l’un de nos compatriotes à la justice espagnole, pour des faits en lien avec les luttes au Pays-Basque. Ce que Guéant n’avait pas osé faire, Valls l’a fait !

LIRE LA SUITE...

Expulsions des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes : Halte à la répression, stop à l'aéroport !

nddl destructionsDepuis le 16 octobre, l'agression subie par les habitants de la zone concernée par le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (44), a franchi un nouveau cran.

Parce qu'ils défendaient la préservation des terres agricoles, des écosystèmes, et ont mis en place des modes de vie alternatifs, les habitants de la ZAD (Zone d'aménagement différé renommée Zone A Défendre) et leurs familles ont été chassés de leurs maisons, 15 jours avant le début de la trêve hivernale, et ces maisons détruites, parfois illégalement, par les forces de l'ordre.

Lire la suite...

Non à la liquidation de Petroplus (FASE76)

logo fase 2011-var-1-2.jpgLe Tribunal de commerce de Rouen a prononcé, mardi 16 octobre, la liquidation judiciaire de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. Ce sont 470 salariés qui vont perdre leur emploi, sans compter les milliers d'emplois induits chez les sous-traitants et les entreprises de stockage !
Même si les juges ont accepté la poursuite de l'activité avec possibilité de dépôt de nouvelles offres jusqu'au 5 novembre, il est scandaleux de voir l'avenir de milliers de personnes dépendre du bon vouloir des grandes sociétés pétrolières.

LIRE LA SUITE...

Sahara occidental : assez de répression ! Libération des prisonniers politiques

En octobre 2010, plus de 20 000 Sahraouis ont quitté El Aaiun pour installer à Gdeim Izik dans le désert un camp de 8 000 tentes pour défendre leurs droits politiques, économiques et sociaux. Depuis l'assaut des forces de sécurité marocaines le 8 novembre 2010 pour démanteler ce camp, les manifestations se succèdent au Sahara occidental. Toujours pacifiques, elles sont réprimées, avec de nombreux blessés et de nouvelles arrestations. Une délégation internationale du « Centre Robert Kennedy pour la justice et les droits de l'Homme », qui s'est rendue en août 2012 au Sahara occidental, a « demandé au gouvernement du Maroc de mettre un terme à la situation de violence qui affecte la population sahraouie qui soutient l'indépendance du Sahara occidental ».

Lire la suite...

Des documents de référence

La FASE participe au

front de gauche


Des tracts d'actualité

Vous êtes ici : Accueil Communiqués Communiqués de la FASE ou unitaires